Une colline historique

  L’Altenberg est une colline couronnée de forêts. Jadis des vergers et des prairies recouvraient le bas des pentes mais des lotissements d’habitation les ont remplacés.
Le nom Altenberg signifie montagne élevée ou bien, selon l’écrivain local Pierre André Cartigny, on pourrait le traduire par montagne sacrée.

Les hauteurs rapprochaient les hommes des forces célestes. Collines et montagnes étaient vénérées aux époques celtiques ou préceltiques. C’est un fait universel. Les anciens y élevaient parfois des monuments ou des autels et même souvent ils s’y retrouvaient pour célébrer leurs sacrifices.

Pierre-André Cartigny  Le val sierckois mystérieux.

Rettel et environs

  Enfouie dans les profondeurs de la forêt, la ferme de Koenigsberg révèle un riche passé historique.
Selon l’historien local Nicolas Dicop elle existe au moins depuis l’époque carolingienne (VIIIs). Son nom signifie Royal-mont mais il pourrait aussi venir d’un personnage appelé Cuny.
La ferme a été à plusieurs reprises pillée et reconstruite en particulier pendant l’occupation de l’Altenberg par l’armée française de Villars.
Elle a appartenu  pendant longtemps à des communautés religieuses dont celle de Marienfloss puis celle de la Chartreuse de Rettel qui en étaient  les seigneurs fonciers.
Depuis la révolution,la propriété est passée aux mains de particuliers. Elle est composée   d’une exploitation agricole et de deux autres habitations. La porte cochère est un des derniers vestiges de l’ancienne époque

le voyageur qui circule sur la grande route, au pied de l’Altenberg, ne soupçonne guère qu’à l’ombre des bocages voisins vit et bat le cœur d’un domaine chargé d’heurs et de malheurs…

                                   Nicolas Dicop .Koenigsberg une cense isolée du haut-pays sierckois

C’est au bas de la pente de l’Altenberg qu’ont été construits deux bâtiments historiques :

– un ouvrage militaire, le château de Sierck qui est devenu un lieu de tourisme.

– Un bâtiment religieux, le couvent des Recollets qui , hélas , a été démoli par la commune de Sierck à la fin du siècle dernier.

 

Le château-fort au pied de l’Altenberg
peinture de Jean Engel
Couvent et chapelle des Recollets

Page suivante—>